El Toro et les Cyclones

Publié le par poulbot

Nous avons rencontré ANDRE CRUDO, le deuxième batteur des CYCLONES et ADY KALAFATE, le bassiste. Voici l'histoire des CYCLONES, telle qu'ils ont eu la gentillesse de la retracer quelques 35 ans après. Deux copains de l'école communale de la rue BLANCHE, puis du lycée Condorcet occupent leurs loisirs à gratter la guitare. Petit à petit l'instrument se laisse apprivoiser. JACQUES DUTRONC et ADY KALAFATE forment alors LES DRITONS avec le frère de FRANCIS HUSTER à la basse et FARID KALDI à la batterie. Nos quatre copains retrouvent souvent JOHNNY HALLYDAY qui chante ainsi avec eux dans le quartier du 9ème arrondissement. ADY comme JACQUES a toujours voulu devenir musicien. Son oncle lui offre sa première guitare à 13 ans. Puis sa mère lui achètera une autre guitare, qu'il fera électrifier. En janvier 60 JOHNNY décroche un contrat chez VOGUE, son premier disque LAISSE LES FILLES sort en mars, ce sera un succès. LUCIEN SALLE, le père du député de NICE RUDI SALLE, engage JOHNNY pour une tournée d'été sur la COTE avec un séjour à JUAN LES PINS aux VIEUX COLOMBIER. Les parents de JACQUES et d'ADI ne veulent pas laisser partir leurs rejetons en tournée. JOHNNY part sans les DRITONS. Nos jeunes musiciens ne se découragent pas pour autant et sont décidés à obtenir eux aussi un contrat chez VOGUE, le label phare de l'époque. Ils sont convoqués à VILLETANEUSE, l'audition est dirigée par André BERNOT, qui avait aussi dirigé l'audition de JOHNNY. André recommande ce groupe à J. WOLFSON, c'est du Rock en Puissance. DANIEL DRAY, le chanteur va devenir EL TORO, il a rejoint le groupe lors d'une rencontre au CALYPSO, le café de la rue JOUBERT où nos amis se retrouvent. Ce contrat chez VOGUE, ADY s'en souvient avec plaisir et fierté, il avait pris son courage à deux mains et téléphoné pour obtenir une audition. Après l'audition ils sont convoqués rue d'HAUTEVILLE, au siège de VOGUE pour signer le contrat. Les parents sont là car nos jeunes rockers ont à peine plus de 16 ans. Chez VOGUE, ils ont une salle pour répéter et partager un bureau avec LES FANTOMES. Nous sommes en 61, el toro et LES CYCLONES, dont le nom a été trouvé par VOGUE, en raison de leur punch et de la masse physique du chanteur, travaillent d'arrache pieds, ils passent au TABRIN et en première partie DES CHAUSSETTES NOIRES au THEATRE DE L'ETOILE. Les répétitions se font souvent avec LES FANTOMES, auxquels ils sont liés. Cette proximité conduira CHARLOT BENNAROCH à rejoindre LES FANTOMES. Il est remplacé par ANDRE CRUDO, qui travaille comme assistant aux STUDIOS VOGUE, et dispose d'une solide formation musicale. A 12 ans ses parents lui font apprendre le piano, et pendant 3 ans il va faire du solfège, son professeur compréhensif avancera la pendule pour réduire ces moments ennuyeux. ANDRE préfère le Jazz et SYDNEY BECHET, aussi il passe de longues heures à la MAISON DU JAZZ, rue Victor Massé. Là il va prendre des leçons de batterie grâce au fiancé de sa sœur, le batteur MAURICE BLANCHE. En dehors de la musique ANDRE qui est le dernier des 3 enfants d'une famille modeste, doit travailler , il devient à 15 ans agent technique aux Postes et Télécommunications. JACQUES DUTRONC n'est plus à présenter, d'une famille aisée, son père est ingénieur des mines et adore le piano, l'engouement de son fils pour la musique n'est pas pour lui déplaire. CHARLOT BENAROCH est un copain de JACQUES, ils ont suivi ensemble des cours de dessin, au COURS PENINGER, rue du Dragon. LES FANTOMES ET LES CYCLONES travaillent ensemble et s'aident, c'est ainsi que CHARLOT deviendra le batteur des FANTOMES, que JACQUES composera des titres de ses copains comme FORT CHABROL et TWIST GUITAR. Dans le 2ème disque des CYCLONE S, DEAN NOTTON faisait les clavinettes dans QUI TE LE DIRA. Les deux disques des CYCLONES originaux sont des adaptations de Rock comme ONCLE JOHN(LONG TALL SALLY), COMME UN TIGRE (TIGER de FABIAN), VIVRE SA VIE (GEE WITH IT'YOU de CLIFF RICHARD) repris aussi par LES CHAUSSETTES NOIRES et JE L'AIME TELLE QU'ELLE EST. Au printemps 62, c'est le deuxième disque avec LE VAGABOND DE DION, 20ème ETAGE d'EDDIE COCHRAN, où DEAN NOTTON est au piano, et ELLE EST TOUT des COPAINS de l'écurie VOGUE et QUI TE LE DIRA. ANDRE CRUDO tient vigoureusement la batterie, même s'il n'a pas les honneurs de la pochette. ANDRE est une excellente recrue, sa formation jazz et son expérience avec LES MACHIAVELS DU ROCK, l'orchestre de GELOU, notamment une tournée avec LES CHAUSSETTES NOIRES et une soirée mémorable à l'ALCAZAR de MARSEILLE, où figurait au programme en américaine VINCE TAYLOR, LES CHAMPIONS, MICHEL SYDNEY, GELOU et LES CHAUSSETTES reste l'un des bons souvenirs d'ANDRE. ANDRE nous rappelle sa joie d'être devenu un musicien, d'avoir pu sortir d'un milieu difficile, d'avoir pu voyager et s'ouvrir sur le monde; Voici l'été 62, JACQUES DUTRONC joue très bien, EL TORO a la pêche, ADY joue fort bien à la basse, ils ont programmés dans la tournée du jazzman ANDRE REWELIOTTY, où figurent aussi MICKAEL MARSHALL et ses DRIVERS. La tournée part de BIARRITZ et doit faire toute la façade ouest de la France. Malheureusement, le clarinettiste ANDRE REWELIOTTY meurt dans un accident de la route et la belle aventure se termine à BREST. La fin de l'année sera difficile JACQUES et EL TORO partent sous les drapeaux, LES CYCLONES sont dispersés ANDRE rejoint MICKY AMLIUNE, avec le reste des CYCLONES, ils sont au THEATRE DE L'ETOILE en première partie du spectacle de GENE VINCENT. Puis c'est la dissolution, ANDRE rejoint TEDDY RAYE pour une tournée en ISRAEL qui va tomber à l'eau, ANDRE accompagne RON ET MEL au LIBAN, puis MARCEL BLANCHE son beau frère, le fait engager par Françoise HARDY et grâce à PIERRE LEMARCHAND le batteur de GILBERT BECAUD qui va en ISRAEL, il reçoit son billet de retour pour Paris. Là il accompagne FRANCOISE et PETULA CLARKE pendant près de 3 mois. Ce fut un epériode très sympa. MICHEL PAJE arrive et ANDRE va l'accompagner sur scène et sur disque, il accompagne aussi MARIANNE MILLE et ALAIN BARRIERE. Il se lance aussi dans la photo et va petit à petit prendre du recul avec la musique pour devenir photographe. Il continue à jouer de temps en temps avec JOHN WILLIAMS ou MICHEL DELPECH. Nous sommes en 64 / 65 et ANDRE devient un des photographes attitré du GOLFE DROUOT. ANDRE a une superbe collection de photos des années 60, continue à faire de la photo, joue au tennis, conserve une forme étonnante grâce à un régime végétarien, se passionne pour la spiritualité et continue à faire le bœuf avec ses copains jazzmen à ses moments de loisirs. Si vous cherchez des photos de VINCE TAYLOR, MOUSTIQUE, JOHNNY, VIGON, MICHEL JONASZ, LES DRAGONS, LOU VINCENT ... Adressez vous à ANDRE. Quelques anecdotes : JACQUES DUTRONC a fait son service à TREVES en Allemagne, lors du réveillon, il a demandé à ANDRE de venir jouer à la caserne, il est parti avec ALDO des CHAUSSETTES NOIRES et ils ont joués deux soirs de suite. L'ambiance est extra, cette aventure avec la DS 19 d'ALDO reste un excellent souvenir pour nos trois compères. C'était fin 62 L'autre grand moment c'est le Palais des Sports 61, où 6000 fans déchaînés attendent les groupes vedettes. FRANKIE JORDAN avait demandé à ANDRE de faire les choeurs, mais au dernier moment FRANKIE s'aperçoit qu'il n'y a pas de piano, il refuse de jouer. Au pied levé un orchestre est formé avec LOU VINCENT, ANDRE, le matériel était modeste, des petits amplis GAREN, mais ce spectacle improvisé accroche le public. C'est d'ailleurs au Palais des Sports qu'ANDRE a rencontré DANNY DRAY le futur EL TORO. Un autre souvenir, c'est au studio VOGUE, ANDRE a 17 ans, il est assistant d'ANDRE BERLIOT l'adjoint de J. WOLFSON. Un après midi, un grand jeune homme débarque en costume aubergine, il a un œil au beurre noir, il prend place sur escabeau et chante, puis fait les mimiques d'ELVIS PRESLEY. Il a une présence forte et du punch, J. WOLFSON l'engage : JOHNNY HALLYDAY est né. Début 63, LES CYCLONES première formule sont morts ,les départs au service militaire, les ventes médiocres, la promotion trop discrète ont eu raison de la tornade Rock qui devait tout balayer sur son passage. D'autant que la concurrence est rude, chaque semaine ou presque un nouveau groupe est lancé. ADY se retrouve seul chez VOGUE, M. FERRERI, un directeur artistique et actionnaire de VOGUE, lui demande de remonter un groupe instrumental avec le même nom DE CYCLONES. Il lui présente JEAN PIERRE DELVA, un harmoniciste, BERNARD FERRARO, un guitariste qui revenait de l'armée et jouait chez VOGUE, BERNARD PHOLTZER est à le rythmique , MICHEL PELE est à la batterie; ADY se souvient de ses amis LES FANTOMES, de l'ambiance amicale et de cette fougue sauvage dégagé par DANY MARANNE, l'âme du groupe. DANY, le révolté perpétuel, et ses allures de JAMES DEAN, son choeur gros comme ça, sa chaleureuse et indéfectible amitié. ADY est passé de la rythmique à la basse par goût du rythme, par cette passion des harmonies, la basse est le pilier et le soutien du rythme donné à la musique, en osmose avec le batteur. ADY souligne l'influence des SHADOWS. JACQUES DUTRONC était plus porté vers le jazz, DJANGO REINARDT, BARNEY KESSEL. En 63, les nouveaux CYCLONES enregistrent coup sur coup deux 45t EP. Ils ont répété une semaine. Les disques ne marchent pas. Le choix des titres comme du style n'était pas ce qu'attendait le public. L'idée de faire concurrence aux FANTOMES n'était pas suffisante pour trouver un style, un répertoire et accrocher le public. Ces deux 45t nous laissent quelques titres intéressant comme : ON DIT DE LUI, TEDDY GIRL, TU SAIT BIEN QUE JE T'AIME, FIREWATER et A TOMBEAU OUVERT. Les deux meilleurs titres sont à notre avis A TOMBEAU OUVERT, très surf, avec une bonne attaque batterie basse et guitare, FIREWATER et ON DIT DE LUI. Ces morceaux restent intéressants et agréables à écouter. Malheureusement les ventes ne suivent pas et les groupes vocaux reviennent d'outre manche et feront des émules en France. En fait LES CYCLONES n'ont pas survécu au départ de JACQUES DUTRONC. ADY va continuer à jouer avec DICK RIVERS, il achètera la basse d'un KREWKATS, la JAZZ FENDER BASS, puis rejoindra LES FINGERS, pour la tournée RTL, une tournée de 7 mois ! Il jouera sur le disque GOLD FINGER. Vers la fin de la tournée à AMIENS, JACQUES DUTRONC vient le rejoindre. Il sort du service militaire. Ils fêtent leurs retrouvailles et rentrent ensemble à Paris. La tournée est finie, LES FINGERS vont arrêter. ADY et JACQUES reprennent le chemin des studios VOGUE. J. WOLFSON le prend comme assistant directeur artistique. Avec FRANCOISE HARDY ils enregistrent. Puis ils font un disque d'après un tube de CELENTANO, avec ZOUZOU une copine de JAMES FAWLER-ROBOLY des CHATS SAUVAGES, ils font des arrangements pour BENJAMIN (LOULOU) devenu clochard à MONTPARNASSE après un ou deux tubes. Là ils collaborent avec JACQUES LANZMAN, le parolier de cheveux longs, UN TRAIN. JACQUES LANZMAN a été recommandé par DANIEL FILIPPACHI, très lié avec J. WOLFSON. La coopération avec LANZMAN va déboucher sur les tubes de l'ami JACQUES DUTRONC : ET MOI ET MOI, MINI MINI, J'AI UN TIGRE DANS MA GUITARE, LES GENS SONT FOUS. WOLFSON demande à JACQUES d'écrire les musiques. ADY sera l'interprète. Lors des répétitions, il a des mots avec J. WOLFSON, et part à la campagne se mettre au vert. JACQUES fait une maquette, puis il appelle ADY. Ils enregistrent ET MOI ET MOI, avec ALARCEN à la guitare, qui était avec LES MODS, LEGOVIC au piano et clavier et MICHEL PELE DES CYCLONES à la batterie. ADY est à la basse et J. PASUT à la rythmique. Ce sera le TUBE avec 400 000 exemplaires vendus en quelques semaines. C'est un nouveau départ avec des tournées, des concerts et un nouveau tube LES PLAYBOYS, c'est encore plus fort : 800.000 exemplaires sont vendus. Nouvelle tournée, nouveaux concerts et retour au studio pour un autre tube J'AIME LES FILLES... puis LES CACTUS, enfin en 68 L'OPPORTUNISTE et enfin l'inoubliable PARIS S'EVEILLE. Les tournées, les concerts , la vie d'artiste à succès pèse sur JACQUES et il décide de prendre du recul et de faire une pause. Il voulait souffler, vivre un peu. ADY continue avec ALAIN LEDOVIC qui obtient un contrat chez FLECHE le LABEL de CLAUDE FRANCOIS. Il va faire carrière sous le nom d'ALAIN CHAMFORT. ALARCEN poursuit sa carrière de guitariste et accompagne BERANGER. ADY refusera un disque avec JACQUES et se souvient que l'orchestre de JACQUES avait un son bien à lui. Il fera aussi un disque pour s'amuser L'EMIR DU RYTHME, telle est son surnom enregistre A LA PLAGE JE SUIS UN JULES. Il passe à l'émission de MICHELE ARNAUD présentée par MICHEL DRUCKER. Le succès ne suivra pas. Après une période de calme, il rentre dans la PUB et fait de la musique pour des films publicitaires. Puis il enregistre BUBBLE GUM et compose la musique du film LA BONZESSE en 73. En 79, il obtient le AWARD DE NEW YORK pour son JINGLE DE CHOCOREVE. ADY reste toujours très actif, il aime la musique et sa guitare près de lui et compose toujours des JINGLES, dont le fameux MAXWELL QUALITE FILTRE. Il vient d'inventer un jeu musical pour enfant : un sol musical formé de dalles actionnées par un cellule photoélectrique qui lance des notes de musique. Ce jeu collectif est installé dans plusieurs salles de jeux pour enfants. Le FUTUROSCOPE à POITIERS va en acquérir un. Ce jeu va sans doute éduquer à la musique nos chers bambins et fera connaître à certains les joies d'une carrière musicale. BERNARD FERRARO accompagnera MICKY AMLINE , avant de l'épouser et de s'installer à MAUBEUGE avec son épouse. Il est devenu ORNITHOLOGUE.

Publié dans les années 60

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article